fbpx

L’Âme du monde de Frédéric Lenoir

photo_lamedumonde_divers

Présentation de l’auteur

Pressentant l’imminence d un cataclysme planétaire, sept sages venus des quatre coins du monde se réunissent à Toulanka, monastère perdu des montagnes tibétaines, pour transmettre à Tenzin et Natina, deux jeunes adolescents, les clés de la sagesse universelle. Au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, ils s’appuient sur leur expérience personnelle et se savent inspirés par ce que les philosophes de l’Antiquité appellent l’Âme du monde : la force bienveillante qui maintient l’harmonie de l’univers.

Leur message répond aux questions essentielles : quel est le sens de mon existence ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment harmoniser les exigences de mon corps et celles de mon esprit ? Comment apprendre à me connaître et à réaliser mon potentiel créatif ? Comment passer de la peur à l amour et contribuer à la transformation du monde ?
Loin des croyances dogmatiques, ils ouvrent le chemin simple et concret d un humanisme spirituel qui aide à vivre.

 

Un résumé tiré du livre que Coeur à Coeur a particulièrement aimé

Un sage prit la parole et dit : « Lorsque l’Âme se relie à la source, elle peut entrer en dialogue avec elle de nombreuses manières : ce que les religions appellent « prière ». Le dialogue avec la source peut prendre la forme de l’adoration pour les croyants qui vénèrent un Dieu personnel.  Cette reliance au divin nourrit et fortifie l’âme des croyants, plus que tout rituel ou acte religieux extérieur. La prière peut aussi prendre la forme de demande ou de louange. Elle peut rester aussi un « cœur à cœur » silencieux dans lequel l’homme savoure l’amour qui émane de l’Âme du monde, quel que soit le nom qu’on lui donne. Nul besoin de croire en Dieu ou en une quelconque divinité pour prier, pour remercier, pour demander, pour sentir son cœur vibrer à l’unisson du Cœur du monde. Toute parole, toute pensée, tout regard adressé à la force mystérieuse qui anime l’univers nous relie à l’Âme du monde et porte des fruits »

Un sage prit la parole et dit : « Lorsque vous êtes relié à l’Âme du monde, celle-ci vous inspire des idées soudaines que nous appelons « intuitions ». L’intuition est là pour nous guider au-delà de la logique rationnelle. Lorsque cette dernière est insuffisante pour évaluer une situation, l’intuition peut nous avertir d’un danger, nous guider dans une voie nouvelle, nous indiquer le caractère positif ou négatif d’une rencontre. L’intuition peut prendre aussi la forme d’une inspiration artistique ou intellectuelle. L’Âme du monde inspire à l’artiste ou au penseur une forme ou une idée. Apprenez à développer ce sens intérieur en vous reliant à votre source. Accueillez les inspirations créatrices. Laissez-vous guider par votre intuition. Vérifiez-la sur de petites choses et vous apprendrez progressivement à la reconnaître et à l’écouter. Vous pourrez alors l’utiliser pour des choix plus essentiels. »

Un sage prit la parole et dit. « Soyez vigilants, ô enfants des hommes, à toutes vos pensées. Elles sont aussi importantes que vos actions. Les pensées créent une énergie et expriment une intention. Cette énergie et cette intention ne sont jamais sans effet, tant à l’intérieur de vous-même que dans l’univers. Une mauvaise pensée contre une personne, par exemple, a des répercussions, tant pour elle que pour vous-même. La personne peut être atteinte et blessée sans qu’aucun acte n’ait été posé, ni aucune parole prononcée. De même votre âme sera assombrie par l’énergie négative produite par la pensée. Â l’inverse, une pensée aimante et positive pourra aider une personne à distance et rendra votre âme plus lumineuse. Les pensées que vous formulez à l’égard de vous-même ou de votre vie ont les mêmes effets positifs ou négatifs. Plus vous « broyez » du noir », et plus votre vie ira mal. Mais développez des pensées positives, optimistes, confiantes, et votre existence s’embellira, des événements heureux surgiront, des difficultés se résoudront. »